Maladie de Parkinson

 

La maladie de Parkinson est une des maladies les plus fréquentes du système nerveux central. On estime que 15’000 personnes en sont atteintes en Suisse. La fréquence de la maladie de Parkinson augmente avec l’âge. Les hommes sont plus souvent atteints que les femmes. Dans la majorité des cas, la maladie n’apparaît qu’après la 50e année de vie. La maladie de Parkinson provoque la destruction des cellules productrices de dopamine – surtout dans le mésencéphale, p. ex. la substance noire; les raisons de cet effet ne sont pas encore élucidées. 

Bild_Hirn_Substantia_nigra.jpg

Le manque de dopamine qui en résulte cause différentes perturbations motrices. Celles-ci sont bien traitables par l’administration de doses les plus faibles possible de L-dopa (prodrogue de la dopamine).

Des neurones situés dans d’autres régions du cerveau sont également détruites à un stade précoce de la maladie, entrainant une série de symptômes (p. ex. troubles végétatifs, douleurs, troubles du sommeil, symptômes psychiques) de plus en plus pénibles pour les patients au cours de l’évolution de la maladie. Les options thérapeutiques disponibles pour traiter ces symptômes sont restreintes.


Symptômes typiques de la maladie de Parkinson

Les symptômes de la maladie de Parkinson varient beaucoup d’une personne à l’autre. De plus, la maladie ne progresse pas avec la même rapidité chez tous les patients. Chaque personne atteinte souffre donc de sa propre forme de la maladie de Parkinson, avec sa propre constellation de symptômes.

 

Restriction motrice (bradykinésie, akinésie)

• Effectuer des mouvements fluides, par exemple en écrivant, dans les activités manuelles ou pour jouer d’un instrument, devient de plus en plus difficile.

 

Rigidité

• La tension musculaire, surtout dans les membres, est constamment élevée ce qui provoque des tremblements ou restreint la mobilité.

 

Tremblement au repos

• Le tremblement au repos, observé chez environ deux tiers des personnes atteintes, est généralement monolatéral au début. Les bras sont généralement plus affectés que les jambes. Le tremblement disparaît pendant les mouvements ciblés.

 

Instabilité posturale

• La marche et l’équilibre du corps humain sont assurés par un système de régulation complexe dans lequel les réflexes statiques et posturaux interviennent de façon automatique. La maladie de Parkinson perturbant ces automatismes, les personnes atteintes ont de plus en plus de difficultés à maintenir la stabilité posturale en position verticale, ce qui augmente le risque de chutes dangereuses.


Établissement du diagnostic de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est diagnostiquée uniquement sur la base des symptômes cliniques. Le diagnostic comprend une classification en trois catégories définies en fonction de certains critères d’inclusion et d’exclusion:


1. Présence de symptômes neurologiques typiques: bradykinésie accompagnée de tremblement au repos, de rigidité ou d’instabilité posturale.


2. Survenue de symptômes neurologiques atypiques avec exclusion de causes secondaires (p. ex. traumatisme crânien ou prise de certains médicaments) du syndrome parkinsonien.


3. Survenue de symptômes cliniques caractéristiques évoquant fortement une maladie de Parkinson, par exemple tremblement monolatéral au repos, très bonne réponse à la lévodopa et développement de dyskinésies (mouvements excessifs).

Parkinson.jpg


Symptômes prémoteurs possibles

• Perte progressive de l’odorat
• Constipation et/ou urgences mictionnelles accrues
• Troubles du sommeil (phase de sommeil paradoxe: les personnes atteintes extériorisent leurs rêves, se débattent ou crient)
• Somnolence diurne
• Dépression
• Douleurs
• Chute de tension en position debout
• Crampes musculaires (au niveau de la nuque et des épaules)

GettyImages-590777175.jpg


Traitement de la maladie de Parkinson

La pharmacothérapie joue le rôle prédominant dans le traitement de la maladie de Parkinson. En Suisse, le médicament lévodopa (prodrogue de la dopamine, une substance messagère) est approuvé depuis 1973. Entre-temps, la médecine dispose d’une bonne douzaine de principes actifs différents, proposés sous différentes formes dans plus de vingt spécialités pharmaceutiques, pour traiter efficacement la maladie de Parkinson.


Des méthodes chirurgicales (stimulation cérébrale profonde, SCP) se sont également établies au cours des dernières années. Ce «stimulateur cérébral» ne peut toutefois pas être utilisé chez tous les patients parkinsoniens.


Les traitements alternatifs ont gagné en importance. La société allemande de neurologie (Deutsche Gesellschaft für Neurologie, DGN) recommande dans ses directives concernant la maladie de Parkinson:


• Physiothérapie
• Ergothérapie
• Logopédie


Ces méthodes alternatives conviennent à toutes les personnes atteintes. La physiothérapie se concentre surtout sur l’entraînement à la marche, les exercices d’équilibre, de musculation et d’étirement et la prévention des chutes. Les thérapeutes peuvent recourir à des techniques cliniquement étudiées et définir pour chaque patient un programme individualisé, adapté sur mesure à ses besoins, pour préserver sa mobilité.
Une majorité des personnes atteintes de la maladie de Parkinson développe des troubles de la parole. Dans ce cas, un traitement logopédique peut aider. La DNG recommande aussi la logopédie lors de problèmes de déglutition.
Chez les personnes restreintes dans leur capacité d’action ou menacées d’une restriction, la DGN recommande de proposer une ergothérapie.

 

 

​Magazine PARKINSON

Le magazine trimestriel PARKINSON informe sur les manifestations et activités de Parkinson Suisse. Le magazine présente les derniers acquis et développements dans le domaine du diagnostic, du traitement, des soins, de la recherche et de la vie quotidienne. Il contient aussi des conseils pour des aides utiles et des livres, un calendrier des manifestations et une consultation par un neurologue.

 

 

Parkinson Schweiz
Gewerbestrasse 12a
Postfach 123
CH-8132 Egg

 

Téléphone: 043 277 20 77
Fax:            043 277 20 78

www.parkinson.ch
info@parkinson.ch